Les temps modernes…

 

La politique reste bien ce secteur de l’activité humaine, où l’on peut accéder à d’importantes responsabilités, en ne justifiant d’aucun parcours d’études, d‘aucun curriculum vitae, dénonçant un parcours de vie intellectuelle, remarqué ou honoré.

Ceci permet bien entendu de justifier de l’existence de ceux qui se sont instruits sans maître et qui, possédant de réelles compétences, rejoignent la catégorie très intéressante des autodidactes.

 

Par contre, il y a aussi, et de plus en plus, ceux qui accèdent à de grandes responsabilités, mais qui sont accompagnés d’un bagage encombrant  qui les identifient comme « repris de justice ». Ce terme défini bien « celui qui a été précédemment l’objet d’une ou plusieurs condamnations pour infraction à la loi pénale. »

 

Et bien nos « temps modernes » viennent de propulser un individu à une haute responsabilité alors qu’en 1992, il a été condamné pour non-paiement au Trésor Public de 80.000 Frs d’amendes de stationnement. En 1998, il a été condamné pour un emploi fictif à l’Association Régionale pourla Formationet l’Education des migrants à Lille, où il gagnait 8.900,00 Frs de salaire mensuel !.

IL a été aussi par la suite, condamné pour recel d’abus de biens sociaux à 18 mois de prison avec sursis et 30.000,00 Frs d’amende

 

C’est authentique « repris de justice » n’est autre que le nouveau Premier Secrétaire du Parti Socialiste : Harlem Désir. ! ….

 

Passer de Jean Jaures et Léon Blum à Harlem Désir, c’est identifier ce qu’il faut appeler une réelle faillite intellectuelle et morale….

8 novembre, 2012 à 9:53


Laisser un commentaire